Les enfants attendent la période pascale avec impatience. Ils ont hâte de se lancer à la chasse aux œufs de Pâques. Cette année, procédez différemment en réalisant des œufs de Pâques fait maison. Pour se lancer dans cette aventure, les idées ne manquent pas pour réaliser vos recettes. Régalez petits et grands grâce aux conseils suivants.

Les œufs de Pâques : d’où vient cette tradition ?

Les œufs font partie de nos coutumes depuis l’Antiquité. Ils sont un symbole de fécondité et de renouveau. C’est pourquoi le symbole est utilisé par la religion chrétienne pour marquer le retour à la vie à Pâques.

Manger des œufs était interdit chez les catholiques durant la période de Carême. Par conséquent, ils s’accumulaient pendant des jours jusqu’à devenir abondants le jour de Pâques. L’idée de les remplir de chocolat apparait au 18e siècle. Ensuite vient la tradition de les offrir aux enfants en les cachant dans le jardin.

Actuellement, nous avons abandonné l’utilisation des œufs de poule, mais gardé la forme pour la tradition. Les chocolatiers rivalisent d’ingéniosité pour nous offrir des œufs toujours aussi gourmands. Cependant, vous pouvez également préparer vos œufs vous-même grâce à cette recette de valrhona-ensemble.fr.

Quelles sont les conditions pour réussir vos œufs de Pâques ?

Pour réussir vos œufs de Pâques fait maison, vous avez besoin de les réaliser dans les meilleures conditions.

Tout d’abord, vous devez effectuer votre préparation dans une pièce fraiche. À défaut de cuisiner dans un endroit en dessous de 18 degrés, vous aurez besoin d’un réfrigérateur pour maintenir l’aspect brillant du chocolat.

Pour l’enrobage de l’œuf, il vous faut du chocolat spécifique, à savoir le chocolat de couverture. Ce dernier contient moins de sucre et est conçu pour la fabrication de confiserie pour enrober les bonbons.

Pour réussir vos œufs de Pâques, vous devez aussi utiliser une moule chocolat Pâques. Afin de réussir le décollage sans difficulté, les modèles en polycarbonates sont l’idéal. Afin d’obtenir un démoulage parfait, vous devez bien racler l’excédent de chocolat valhorna qui se trouve sur le moule chocolat Pâques.

Enfin, le dernier conseil porte sur la gestion de la température. Au début, vous devez monter à 55 degrés. Ensuite, il faut descendre à 28 °C. Au moment de la préparation, la température doit être maintenue à 33 °C.

Comment réussir le moulage des œufs ?

Au début vous devez acheter du chocolat de couverture. À noter qu’un chocolat pâtissier n’est pas adéquat, car il ne permet pas d’adopter la forme de la coque. Dans la gastronomie française, le chocolat de couverture est composé à 31 % de beurre de cacao. Vous avez le choix entre plusieurs couleurs : lait, blanc ou noir.

Pour obtenir cet effet brillant de l’œuf, vous devez suivre strictement le tempérage. Ce procédé semble le plus difficile pour les amateurs. Pourtant, l’étape est uniquement longue et non compliquée. Pour réussir cette étape, vous devez vous munir d’un thermomètre à sonde.

Il faut fondre le chocolat de couverture en bain-marie jusqu’à ce qu’il atteigne le palier de 55 °C pour le chocolat noir. Une fois cette température atteinte, laissez-le refroidir jusqu’à 29 °C. Ensuite, il faut remettre le chocolat en bain-marie pour atteindre la température de travail de 33 ° C.

Maintenant que vous avez passé l’étape du tempérage, il faut appliquer le chocolat sur la moule en utilisant un pinceau.

Comment réaliser la ganache ?

Durant cette étape, vous avez une plus grande liberté. En effet, vous avez le choix entre plusieurs saveurs comme les fruits, le praliné ou le chocolat. Nul besoin de remplir les œufs avec de la ganache. Fourrer quelques petites surprises croustillantes peut suffire.

Pour préparer la ganache, le chocolat demeure l’ingrédient principal. Vous ajoutez une crème bouillante et la saveur de votre choix : de la purée de fruits ou du praliné.

Avez-vous remarqué que les œufs de Pâques présentent souvent une partie croustillante ? Dans cette partie, vous pouvez utiliser des éclats de pralines, du cara crakine ou du pailleté feuilletine.

Le procédé d’assemblage

Votre moule chocolat Pâques a passé une demi-heure au réfrigérateur. Il est temps de le ramener sur votre plan de travail. Après le démoulage, il vous faut une plaque de cuisson chauffée.

Vous devez placer une moitié de chocolat sur cette plaque et laisser fondre pendant quelques secondes. Ce processus permet de créer un élément collant afin de coller deux moules et former un seul œuf de Pâques. Répétez cette opération jusqu’à obtenir le nombre désiré.

Après l’assemblage, le plus dur est passé. L’emballage représente une étape plutôt distrayante. Pour surprendre petits et grands, il vous faut ranger les œufs dans un sachet avec un motif qui rappelle Pâques. N’oubliez pas le ruban pour embellir votre paquet.

La partie la plus amusante ? Cacher les œufs. Les endroits pour les cacher dépendent de la configuration de votre maison et de l’âge de vos enfants. Pour les plus jeunes, préférez des endroits faciles à trouver.