Il existe 140 variétés de piments dont la saveur et la force sont différentes de l’une à l’autre. Pour le consommateur, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, car visuellement ces légumes fruits de la famille Capsicum ont tendance à se ressembler. Certains d’entre eux sont moyennement piquants, d’autres extrêmement brûlants. Les piments sont cultivés et consommés partout dans le monde.

De nombreuses variétés de piments et poivrons

Vous connaissez sans doute le poivron, ce légume fruit couramment utilisé en cuisine, mais peut-être ignorez-vous qu’il est un cousin du piment rouge ou vert. Le poivron est aussi appelé piment doux justement parce que sa saveur est douce. Rendez-vous sur macuisineplaisir.fr pour découvrir les variétés de piment et apprendre à les utiliser. Quelle que soit la variété, sachez qu’ils contiennent tous des graines et que leurs couleurs vont du vert, au rouge et jaune en passant par l’orange. Le degré de piquant d’un piment varie en fonction de sa composition en capsaïne. Le piment le plus fort et qui arrive au plus haut sur l’échelle de Scoville (une échelle spécifique qui mesure la force des piments et qui a été inventée par un pharmacologue dont le nom est Scoville) est la variété « Carolina Reaper ». Cette variété de piment est tellement piquante qu’elle peut déclencher des migraines atroces. Sur la liste des piments les plus forts, figure aussi le piment Habanero, le piment de Cayenne, le piment de Trinidad et le piment Bhut Jolokia.

Utiliser les piments forts

Cuisiner les différentes variétés de piments forts ne signifie pas forcément avoir la bouche en feu quand on en mange. Les variétés piment fort permettent de relever les plats au grand bonheur de nos papilles tout particulièrement si on apprécie la cuisine épicée. Ils sont présents dans la cuisine asiatique, sud-américaine, indienne et antillaise. Parmi les variétés de piments les plus forts, on trouve le Poblano classé 3 sur l’échelle de Scoville) le piment d’Espelette (niveau 4), le piment de Cayenne (niveau 8), le piment Habanero (niveau 10), est originaire du Yucatán au Mexique, il atteint le sommet sur l’échelle Scoville. Pour cuisiner cette variété, il est même recommandé de porter des gants quand on le manipule, inutile d’en dire plus ! Les piments se distinguent les uns des autres par leur pays d’origine, leur forme et leur force en piquant.

Comment les distinguer

Les piments se distinguent les uns des autres par leur pays d’origine, leur forme et leur piquant. En France on utilise beaucoup le piment d’Espelette du Pays Basque. Il est aussi puissant que le poivre et très parfumé. En règle générale, on peut dire que l’on peut distinguer un piment fort d’un piment plus doux à la couleur. Les piments verts sont moins puissants en saveur quand ils sont encore verts et creux. Ils deviennent plus piquants quand ils virent du vert au rouge après avoir passé de l’orangé et jaune. Par conséquent, le piment rougit, plus il va être fort. Parmi les variétés de piments forts, on trouve le capsicum baccatum (en forme de cloche), le capsicum frutescens connu sous le nom de piment oiseau (de couleur rouge ou verte très prononcée), le pili-pili (piment rouge d’Afrique), le Joe’s round et le Tabasco que l’on utilise pour fabriquer la sauce du même nom. Les piments mushroom red (en forme de champignon) sont prisés aux Antilles. Il existe tellement de sortes de piments forts, que pour mesurer leur piquant, le plus simple est de se référer à l’échelle de Scoville. Si le nom du piment est noté à 2500 sur cette échelle, cela signifie que pour éliminer son piquant, il est nécessaire de le diluer 2500 fois.