Dans le monde de l’hôtellerie et de la restauration, il existe plusieurs métiers de la cuisine. Bien que certains postes soient spécifiques et requièrent une grande polyvalence, il existe toujours des emplois particuliers. Si vous envisagez une carrière dans l’univers de la cuisine, on vous présente toutes les opportunités de carrières que vous pouvez embrasser.

Le commis de cuisine

La gestion d’une cuisine est une occupation professionnelle qui demande une excellente organisation des postes dans l’atelier. Ainsi, dans l’architecture organisationnelle, il existe des paliers qu’il faut nécessairement franchir. Qu’il s’agisse de devenir patissier ou restaurateur accompli, il est indispensable de commencer par le poste de commis de cuisine. En réalité, après la formation en cuisine, un poste de commis de cuisine vous garantit une bonne expérience pratique, car le nouvel initié est au cœur de tous les travaux de l’atelier de cuisine. Concrètement, le commis de cuisine s’occupe de la préparation de tous les ingrédients, du lavage, de l’épluchage et du découpage des intrants. Sur youschool.fr, il est aussi possible d’apprendre les différents rouages et les techniques utiles pour assurer ce poste afin d’être promu plus facilement.

Au-delà, il est également possible que les activités relatives à la surveillance de la cuisson des mets, des sauces et de la viande soient confiées au commis de cuisine. Le commis de cuisine peut aussi être chargé du dressage des plats et de la mise en température. C’est un bon poste dans la brigade de cuisine qui se révèle bénéfique si vous apprenez rapidement. La majeure partie du temps libre du commis de cuisine est réservé à l’apprentissage auprès des cuisiniers, du chef de partie et des autres chefs. En outre, gardez à l’esprit que dans la brigade de cuisine, le poste de commis de cuisine n’est jamais une finalité. C’est un stage d’observation qui vous permet d’élargir vos connaissances et vos compétences aux sorties de l’école de formation classique.

Le cuisiner

Lorsqu’on se réfère à la brigade de cuisine, il est plus courant de penser au cuisinier même si on retrouve aussi l’aide-cuisine. Techniquement, devenir cuisinier dans un atelier est un poste responsabilisant qui se démarque nettement du grade de l’aide-cuisinier. Le poste de cuisinier requiert surtout de l’expérience et témoigne d’une grande indépendance dans la préparation de toutes sortes de repas. Ce domaine implique que la personne maitrise les bases de la cuisine. Pour atteindre ce niveau, une formation initiale dans un institut professionnel comme cap cuisine peut être indispensable. Gardez à l’esprit que pratiquer des années d’exercice en qualité de cuisinier est une capitalisation utile d’expérience afin de s’imposer comme un chef. En outre, prendre des initiatives et révolutionner votre art culinaire peut vous aider à vous distinguer dans la brigade de cuisine. Par exemple, si vous envisagez de devenir patissier, certains centres de perfectionnement comme cap cuisine propose des cours qui renforcent votre capacité d’innovation afin de proposer des gâteaux aux sensations idylliques.

Chef de partie dans la brigade de cuisine

L’univers de la cuisine est assez vaste et très complexe. Il existe une pléthore de spécialistes. De ce fait, être cuisinier n’est qu’un poste généraliste. Il est possible d’occuper de meilleurs emplois en optant pour une spécialisation. Quelle que soit la spécialité choisie, gardez à l’esprit qu’il existe un chef de partie dans presque tous les arts culinaires. Vous pouvez opter pour vous imposer comme le cuisinier par excellence des rôtis en devenant rôtisseur. Un établissement comme cap cuisine peut aussi vous accompagner dans les études complémentaires pour devenir friturier ou grillardine.

Le chef cuisinier de la brigade

Dans la brigade de cuisine, il existe un poste plus élevé que celui du chef de partie. C’est le métier du chef cuisinier. Embaucher un chef cuisinier exige un certain niveau pour un complexe hôtelier. Dans la hiérarchie de la division de la cuisine, il est techniquement le maitre de cérémonie et doit être plus expérimenté que ses collègues. Son expérience et son expertise doivent être incontestables et lui permettent de maitriser tous les mets inscrits sur le menu.

Sur le plan organisationnel, le poste de chef cuisinier n’est pas attribué uniquement sur des considérations techniques. Le maitre de brigade doit surtout s’imposer comme un bon gestionnaire et un excellent manager capable de fédérer et de diriger toutes les compétences dans la cuisine. Il se charge également de l’approvisionnement et du contrôle qualité des ingrédients. Il occupe surtout une place de superviseur dans la chaine.

En outre, tout le bon fonctionnement de la brigade repose sur l’art de gestion du chef de brigade. Pour assurer ce poste, il est convenable de cumuler suffisamment d’expérience à chaque poste de la brigade afin de s’imposer comme un excellent manager. Le chef cuisinier dans la brigade doit aussi prendre en compte la continuité du service en confiant des responsabilités progressives aux apprentis. Quelle que soit la décision prise, le gage de qualité du service restauration est toujours imputé au chef de la brigade.

Retenez que les métiers de la brigade sont très diversifiés. Pour une première intégration, occuper le poste de commis de cuisine est inévitable. En capitalisant un peu d’expérience, et en suivant une formation adéquate, il devient possible de se placer comme cuisinier puis chef de partie et de devenir chef cuisinier.